Les vétérinaires à l’écoute de leurs ASV

24.12.2012 à 06:00:00 |
©

De plus en plus d’auxiliaires spécialisés vétérinaires (ASV) souhaitent que leurs missions incluent des actes de soins. Une étude sur l’évolution de leurs qualifications et sur les réelles attentes des praticiens devrait voir le jour en 2013.

Rares sont les cabinets et les cliniques au sein desquels un auxiliaire spécialisé vétérinaire – au moins à temps partiel – n’exerce pas son activité, ses activités plus exactement, car leurs champs d’intervention sont multiples et pas toujours bien définis.

De l’accueil aux gestes plus techniques, pour assister les praticiens lors des interventions chirurgicales, en passant par le secrétariat, la gestion des stocks ou la vente des produits vétérinaires, l’ASV sait faire preuve de polyvalence. Un métier multifacettes essentiel à la bonne marche des cliniques. «  L’ASV est un assistant, mais aussi un véritable centre d’informations pour le vétérinaire », résume Delphine Paulet, praticienne et fondatrice de VetConsulting. Aussi, ils aimeraient pouvoir évoluer.

« Il y a des champs d’évolution qui pourraient s’ouvrir, afin que les ASV puissent se former comme les techniciens dentaires équins ou comme les spécialistes du comportement animal, par exemple. Toutefois, ces évolutions restent liées au Code de déontologie et à la définition de l’acte vétérinaire. Notre profession est très réglementée et ces changements, qui impliquent  plus de délégation, ne pourront se faire qu’avec parcimonie et dans le temps », explique Simon-Claude Laugier, vétérinaire et président de la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) de la branche vétérinaire.

Françoise Sigot

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1521 du 21/12/2012 en pages 30 et 31

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...