Les praticiens disposent d’une expertise précieuse sur le médicament

10.12.2012 à 06:00:00 |
©

L’Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie (Afvac) a renouvelé la formule d’un module consacré à l’actualité du médicament, le 1er décembre 2012, lors de son congrès annuel.

Comme l’an passé, le symposium sur le médicament de l’Afvac a associé les autres organisations et associations professionnelles. Ce rendez-vous se veut résolument pratique, puisqu’il prend la forme de cas cliniques interactifs et didactiques. De la prescription-délivrance à l’usage des anticancéreux et des stupéfiants, toutes les facettes du médicament ont été abordées, notamment sous l’angle des responsabilités des praticiens.

Des responsabilités collectives et individuelles
« Il ne faut pas gâcher cette compétence indiscutable du vétérinaire sur le médicament par de mauvaises pratiques qu’il est possible de corriger correctement en en prenant conscience », a souligné Michel Baussier (président du Conseil supérieur de l’Ordre des vétérinaires – CSO). Et Christophe Brard (président de la Société nationale des groupements techniques vétérinaires – SNGTV) de rebondir : « C’est pour cela que l’un de nos objectifs est d’apporter des réponses pragmatiques, via un guide de bonnes pratiques. Nous nous engageons à étendre l’information et à fournir des appuis techniques sous forme d’audits et de formations pour aider les clientèles à se mettre en conformité avec la réglementation. »

Les intervenants ont insisté sur la responsabilité collective des associations, mais aussi individuelle au niveau de chaque praticien. Selon Claude Andrillon, vice-président du Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral (SNVEL), « la barre n’est pas si haute qu’il y paraît. Il faut amener au rez-de-chaussée ceux qui se trouvent au 7e sous-sol ».

Marine Neveux

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1519 du 7/12/2012 en page 20 et 21

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK