Les patrons de TPE veulent moins de prélèvements obligatoires

20/02/2017 | Le Point Vétérinaire.fr
TPE vétérinaire et bilan
© DR
Près de la moitié des chefs des très petites structures se disent optimistes pour leur activité. Mais une forte majorité souhaiterait une réduction des prélèvements obligatoires des entreprises.

L’activité des très petites entreprises (TPE) ne s’est pas vraiment améliorée l’an dernier. Si plus de la moitié des TPE (57%) ont enregistré en 2016 une hausse de leur activité, un tiers a affiché une baisse. Et la fin de l’année 2016, le bilan n’a pas été brillant : au quatrième comme au troisième trimestre 2016, l’écart s’est creusé (-18) entre les TPE bénéficiant d’une meilleure situation financière et celles ayant enregistré une dégradation. Si bien que seuls 49% des chefs d’entreprise se disent optimistes pour leur activité et 70% sont pessimistes pour le climat général des affaires. Tels sont les enseignements tirés de l’étude Fiducial/Ifop réalisée en ce début d’année, auprès de 1003 dirigeants de TPE (0 à 19 salariés), tous secteurs d’activité confondus.

Les principales préoccupations de ces chefs d’entreprise demeurent la croissance et l’emploi.  Il est difficile pour eux d’embaucher. Seuls 10% des TPE ont déclaré une hausse de leur effectif ces cinq dernières années, 2,9 salariés en moyenne (contre 16% une baisse). Et 59% pointent les freins à l’embauche, tels que le niveau élevé des cotisations sociales.

Très peu d’entreprises ont effectué des demandes de financement en 2016 (12% seulement). Toutefois, le dispositif fiscal CICE a eu un impact positif sur l’activité pour 30% des petites structures : mais seules 23% ont effectué de nouveaux investissements et 15% ont pu créer plus facilement des emplois. Quant à la croissance française que l’Insee et de l’OCDE fixeraient autour de 1,3% cette année, une forte majorité des dirigeants (73%) de TPE la jugent insuffisante, pour recruter et/ou pour relancer les investissements.

Enfin, parmi les mesures proposées par la candidats à l’élection présidentielle, celle proposant la réduction de 40 milliards d’euros de prélèvements obligatoires des entreprises (mesure de François Fillon) recueille 76% des suffrages. Quant à la mesure de la suppression des impôts sur les plus-values pour les entreprises et les particuliers, elle récupère 72% des votes.

Clarisse Burger

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité