Les non-conformités en hygiène des aliments en augmentation par rapport à 2007

03.12.2008 à 10:00:00 |

Dans les 2 258 établissements de restauration rapide inspectés cet été, l’anomalie majeure la plus fréquemment constatée est l’absence de procédure formalisée de nettoyage et de désinfection (cela concerne 38 % de ces établissements, sédentaires et non sédentaires). Des défauts majeurs d’hygiène générale et d’hygiène des manipulations sont en outre pointés du doigt, respectivement dans 10 % et 12 % de ces établissements. Des écarts de température supérieurs à 6 °C sont constatés pour 36 % des denrées froides et 26 % des denrées chaudes contrôlées. Dans ce secteur, 268 saisies de denrées (au total 2,8 t) ont été opérées.

N. Devos

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1337

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK