Les mesures de police sanitaire relatives aux EST caprines fixées

20.07.2009 à 10:00:00 |

L’Afssa fixe la police sanitaire relative aux encéphalopathies spongiformes caprines. Le laboratoire de l’agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) de Lyon est le laboratoire national de référence pour les EST caprines.

Le laboratoire de l’agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) de Lyon est le laboratoire national de référence pour les EST caprines. Une définition des animaux suspects d’EST, d’ESB ainsi que des animaux atteints d’EST, de tremblante atypique, de tremblante classique ou d’ESB est donnée. La conduite à tenir en cas de suspicion, puis lors de confirmation, est également précisée. Elle tient compte du caractère « sédentaire » (a toujours séjourné dans la même exploitation depuis sa naissance jusqu’à six mois avant la suspicion) ou « nomade » de l’animal considéré. Dans ce dernier cas, un arrêté préfectoral de mise sous surveillance (APMS) de suivi peut être pris pour l’exploitation de naissance de l’animal, mais aussi pour toutes les exploitations dans lesquelles il a mis bas.

Stéphanie Padiolleau

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK