Les inspecteurs vétérinaires dénoncent une nouvelle fois la baisse des effectifs

19.07.2010 à 06:00:00 |
©

En 2011, 126 emplois d’agents des inspections sanitaires (techniciens, vétérinaires, contrôleurs) devraient être supprimés pour 80 départs en retraite prévus.

« Soit trois suppressions de postes pour deux départs à la retraite » dénoncent, dans un communiqué, les organisations syndicales du MAAP (Ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche) dont le SNISPV (Syndicat national des inspecteurs en santé publique vétérinaire). 
Selon eux, la réduction des effectifs obéit à une logique comptable, mais ne semble pas tenir compte de la santé publique. « Pourtant la commission européenne a publié des rapports dénonçant la situation dégradée des abattoirs et l’insuffisance de moyens consacrés à l’inspection sanitaire en France » remarque le SNISPV. Avec cette réduction d’effectifs, la surveillance de l’état sanitaire des animaux abattus pourrait encore diminuer.
Les syndicats craignent notamment la mise en consommation humaine de carcasses d’animaux non inspectés par des agents qualifiés pouvant présenter un danger pour le consommateur. Ils mettent en avant plusieurs contradictions. En 2009 par exemple, l’État avait accordé 35 emplois pour les abattoirs de volailles sous les menaces d’une interdiction d’exporter les viandes. Mais ces mêmes emplois risquent de disparaître en 2011.
Le SNISPV s’étonne également que la crise de la vache folle, qui a suivi l’affaiblissement des services vétérinaires en Grande-Bretagne, n’ait pas servi d’exemple.
Les organisations syndicales doivent donc se réunir pour décider des actions à mener contre ces réformes.


Maylis Roizard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK