Les holdings vétérinaires devraient bientôt voir le jour

18.04.2012 à 06:00:00 |
©

Les vétérinaires pourront prochainement constituer des sociétés de participations financières des professions libérales (SPFPL).

Mais il faut d’abord que le gouvernement vérifie s’il faut ou non l’édiction d’un décret d’application de la loi. Et ce, dans un délai de 6 mois, comme l’a demandé le Conseil d’État.

Jusqu’à présent, les professionnels de santé ne pouvaient recourir aux holdings – ou SPFPL. La loi Murcef du 11 décembre 2001 (qui a modifié celle du 31 décembre 1990) a créé ces nouvelles SPFPL qui permettent la constitution de groupes de sociétés libérales fondés sur des liens en capital.  
Mais la mise en place ne pouvait se faire. Car le pouvoir réglementaire n’a pas édicté les décrets d’application de la loi propres à chaque profession réglementée, dont les vétérinaires.
Or la décision du Conseil d’État, rendue le 28 mars 2012 sur le recours de l’Association nationale des sociétés d’exercice libéral (Ansel), devrait changer la donne. Et mettre fin aux montages juridiques complexes… pratiqués actuellement.

Clarisse Burger

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1491 du 13 avril 2012 en page 16

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...