08/11/2012 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Conjoncture

« Les filières des viandes françaises sont en danger »

« Les filières des viandes françaises sont sur le point d’amorcer un déclin irréversible », a déploré Jean-Paul Bigard, président du Sniv-SNCP*, lors de l’assemblée générale des entreprises françaises des viandes qui s’est tenue à Paris, le 2 octobre 2012.

Chiffres à l’appui, il a rendu compte de la situation : « En 30 ans, la France a perdu 20 % de son cheptel bovin et presque la moitié de son cheptel ovin. Son cheptel porcin a baissé de 15 % en seulement une décennie. Au cours des 10 dernières années, le nombre d’animaux français abattus chez nos voisins a été multiplié par 1,3 en gros bovins et par 4 en porcs. Dans le même temps, les abattoirs hexagonaux ont attiré 2 fois moins d’animaux étrangers. Par ailleurs, en seulement 5 ans, notre déficit du commerce extérieur en produits à haute valeur ajoutée a été multiplié par 1,7 en viande porcine et par 3,5 en viande bovine. »

Jean-Paul Bigard explique que les entreprises des viandes sont prises en tenaille entre la hausse du coût de la matière première pour l’alimentation des animaux et la difficulté à répercuter ces augmentations auprès des enseignes de grande distribution qui se livrent à une hyperconcurrence entre elles.

Réformer la LME
Le président du Sniv-SNCP ajoute par ailleurs que l’industrie agro-alimentaire a « reçu un coup de poignard dans le dos en 2008 avec l’adoption de la loi de modernisation de l’économie (LME) qui permet aujourd’hui à une enseigne d’imposer ses conditions d’achat au détriment des conditions générales de vente du fournisseur ». Il en appelle donc à une révision urgente de cette loi.

Selon Jean-Paul Bigard, pour toutes ces raisons, « comme cela a été réclamé par les patrons de l’automobile, il est urgent d’ouvrir, dans notre domaine aussi, une véritable réflexion autour de 2 thèmes majeurs : la rentabilité et la compétitivité », soulignant au passage que « le secteur automobile semble beaucoup mieux écouté par les politiques que le nôtre ».

« Nous devons aussi exiger des politiques publiques audacieuses, notamment pour réduire les distorsions de concurrence », a-t-il conclu.

Nathalie Devos

* Syndicat national de l’industrie des viandes et Syndicat national du commerce du porc

Source : Sniv-SNCP
Pour en savoir plus

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1515 du 9 novembre 2012 en page 16

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...