Les cas de listériose humaine en augmentation dans l’Union européenne

Nathalie Devos | 02.02.2015 à 14:01:21 |
© DR

En revanche, le dernier rapport de l’EFSA/ECDC note une stabilisation des cas de campylobactériose et une diminution de ceux imputés aux salmonelles. 

Le dernier rapport conjoint de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC) sur les zoonoses alimentaires recensées dans l’Union européenne en 2013  a été publié le 28 janvier dernier.

Ses principales conclusions font état,qu’entre 2012 et 2013, les cas de listériose humaine ont augmenté de 8,6 %.  Les rapporteurs soulignent que si, ‘seulement’ 1 763 cas ont été confirmés, ils sont préoccupants car les infections par  Listeria  signalées sont surtout des formes sévères et invasives de la maladie, qui présentent des taux de mortalité  élevés (191 morts en 2013). Les produits de la mer sont majoritairement impliqués dans ces infections, suivis de certains fromages.

Les cas imputés  à E. coli productrices de vérocytotoxine (VTEC) ont eux augmenté de 5,9 % par rapport à 2012. La principale source d’infection a été la viande bovine,  suivie des végétaux.

Quand à la campylobactériose, le rapport note une stabilisation des cas chez l’Homme  par rapport à l’année précédente. Toutefois, avec 214 779 cas confirmés, cette maladie d'origine alimentaire reste la plus fréquemment signalée dans l'Union européenne. La viande de poulet est  la source principale  d’infection par  Campylobacter.  

Enfin, salmonellose et yersiniose sont elles en recul, avec respectivement 82 694 cas, (soit une diminution de 7,9 % par rapport à 2012) et 6 471 cas (soit  -2,8 %) Les salmonelles incriminées sont le plus fréquemment détectées dans la viande volailles et dans une moins grande proportion dans celles de porcs et de bovins. Quant à Yersinia , les cas recensés impliquent majoritairement la consommation de viande de porc.

 Source : EFSA

 Rapport complet disponible à l’adresse :

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/doc/3991.pdf

Nathalie Devos
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK