Les britanniques s’attaquent à la vente et l’élevage illégaux de chiots

Karin de Lange | 14.02.2017 à 11:43:31 |
chiots cage
© Philippe Zeltman

Une proposition de loi est actuellement à l’étude pour assainir le marché de la vente de chiots, dont l’origine est souvent douteuse.

Protéger la santé et le bien-être des chiots, voilà l’objectif de nouveaux règlements sur l’élevage de chiens proposés par le gouvernement britannique début février, qui devraient entrer en application l’année prochaine après avoir été approuvés par le Parlement. Les propositions, visant à resserrer la législation sur la vente et l’élevage des chiots, prohiberont la vente des animaux de moins de huit semaines, tandis que les éleveurs vendant plus de trois portées par an devront obtenir un agrément officiel. Les contrevenants risqueraient une sanction monétaire « illimitée » et/ou jusqu’à six mois de prison. La nouvelle législation impliquerait que les petits élevages, souvent ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Karin de Lange
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...