Le virus Schmallenberg est confirmé en France

03.02.2012 à 06:00:00 |
©

Après 2 premiers cas en Lorraine, la Direction générale de l’alimentation (DGAL) a confirmé la présence du virus dans 10 départements : l’Aisne, le Calvados, l’Oise, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Somme, la Haute-Marne, le Pas-de-Calais et la Seine-Maritime.

29 exploitations sont concernées, toutes en élevage ovin. Sur la centaine de suspicions étudiées depuis le début de la surveillance, près de la moitié se sont révélées négatives.

Près d’une centaine d’élevages atteints sont recensés aux Pays-Bas, environ 70 en Belgique et 4 en Angleterre. L’Allemagne, où le virus a été identifié en premier en novembre 2011, a déclaré 186 foyers – dont 172 élevages ovins – répartis dans plusieurs Landers.
La Commission européenne estime qu’il n’y a pas d’urgence sanitaire et déplore les mesures prises par la Russie pour interdire l’importation d’animaux vivants, d’embryons et de sperme issus des zones infectées.

Stéphanie Padiolleau

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1481 du 3 février 2012 en pages 12 et 13

Télécharger la note de la DGAL

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK