Le virus A/H1N1 est « discrètement présent en population générale »

01.10.2009 à 10:00:00 |

Dans le bulletin diffusé hier, le réseau des Groupes régionauxd’observation de la grippe (GROG) indique que 1 patient sur 8 aconsulté en médecine générale la semaine dernière pour une infectionrespiratoire aiguë (IRA) et 1 patient sur 6 en pédiatrie. La grippe A(H1N1) n’a représenté qu’environ 4 % des consultations médicales pourIRA.

Ainsi, dans les prélèvements GROG, le nouveau virus « reste minoritaire et les rhinovirus, habituels en septembre, prédominent ». Le réseau impute « une partie notable des consultations pour IRA » à « la prise en charge de cas bénins chez des enfants à la demande de l’école ou une inquiétude inhabituelle liée à la pression médiatique ». Le réseau Sentinelles, qui publie également aujourd’hui son bulletin hebdomadaire, explique de la même façon « l’excès de consultations » enregistré encore la semaine dernière (estimé à près de 130 000 cas par rapport aux années précédentes), appelant à tenir compte « du contexte de forte médiatisation ». L’incidence des consultations pour syndrome grippal était en métropole de 234 cas pour 100 000 habitants, soit au-dessus du seuil épidémique (96 pour 100 000).

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK