Le vaccin contre la leishmaniose réduit par quatre le risque de maladie

26.08.2011 à 06:00:00 |
©

Le premier vaccin contre la leishmaniose, CaniLeish®, devrait être disponible en centrales à partir du 19 septembre prochain.

Ce lancement était attendu. D’abord par le laboratoire Virbac, qui voit ainsi se concrétiser 10 ans d’efforts de recherche et de développement, initiés par BioVetoTest, une société que le laboratoire niçois a rachetée en 2003. Il était aussi et surtout attendu par les vétérinaires et les propriétaires de chiens des zones endémiques. Jusqu’à présent, seule la lutte antivectorielle était disponible pour tenter de les protéger quelques mois en été contre ce protozoaire transmis par les piqûres de phlébotomes. Le vaccin ne remplace pas la lutte antivectorielle, car il ne protège pas à 100 % les chiens vaccinés. Mais il réduit le risque d’infection active et de maladie clinique d’un facteur quatre.

Une primovaccination à six mois avec trois injections

Le vaccin stimule une immunité cellulaire et non humorale. L’âge minimal de six mois pour la première injection sous-cutanée de primovaccination découle de la maturité plus tardive de l’immunité cellulaire par rapport à l’immunité humorale. De même, en primovaccination, les trois injections répétées à trois semaines d’intervalle sont justifiées pour stimuler suffisamment cette immunité cellulaire. Les rappels sont annuels, avec toutefois une nouvelle contrainte. Car il est aussi recommandé de ne pas vacciner simultanément contre la leishmaniose et contre d’autres valences, en primovaccination comme pour les rappels (avec un écart d’au moins 14 jours).

Selon la taille du conditionnement (en 3 ou 15 doses), le prix de la dose vaccinale devrait être compris entre 20 et 25 euros HT (prix d’achat centrale). Et le coût d’un test de dépistage Speed Leish K est aux alentours de 7 à 8 euros HT (prix centrale).

Eric Vandaële

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK