Le réseau Capdouleur fête sa première année

Valentine Chamard | 29.05.2017 à 15:48:11 |
logo CapDouleur
© CapDouleur

L’espace communautaire de partage autour de la douleur a su s’implanter comme partenaire de la profession. Ce qui laisse entrevoir la réalisation d’autres projets ambitieux.

Capdouleur, c’est à son commencement un plan de formation de plus de 150 conférences, lancé il y a 8 ans par Thierry Poitte, praticien à l’Ile de Ré. Depuis 1 an, c’est aussi un réseau soutenu par Merial, auquel ont adhéré 126 établissements de soins pour un total de 438 vétérinaires. Demain, le concept sera nourri par la mise en place de nouveaux partenariats avec des entreprises innovantes (biothérapies, services digitaux …), pour faire valoir l’expertise de la profession dans ce domaine. Le point avec son fondateur. Pour sa première année, quel bilan dressez-vous du Réseau Capdouleur ? Thierry Poitte : Dans une profession ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK