Le portable, un « parasite » cérébral ?

Tanit Halfon | 05.07.2017 à 16:10:50 |
portable
© creativedoxfoto

Selon une étude, le portable réduirait nos capacités cognitives, d’autant plus que la dépendance à l’appareil s’avère forte.

La vie sans portable a t-elle jamais existé, tant il semble indispensable aujourd’hui. En témoigne son usage à tout moment de la journée et de la nuit. Des études ont même démontré que 91% des gens ne quittent jamais leur domicile sans lui, et 46% estiment qu’il serait impossible de vivre sans. L’oublier est devenu une source d’angoisse. Face à ce constat, une étude, publiée en Avril 2017 dans le « journal of the association for consumer research », s’est penchée sur ses éventuels effets délétères. La question était de savoir si notre dépendance au portable pouvait affecter notre capacité à penser et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
La rédaction vous recommande
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK