Le GTV 53 rencontre les étudiants nantais

30.06.2011 à 06:00:00 |
©

La Mayenne est un département où il fait bon vivre : c’est une terre d’élevage qui procure du travail aux vétérinaires ruraux, elle est bien desservie par le réseau autoroutier et ferroviaire, et les praticiens y font preuve d’un grand dynamisme.

Pour séduire les étudiants, le GTV 53 a instauré un partenariat depuis 2004 avec l’école vétérinaire de Nantes (devenue Oniris), qui prévoit d’une part l’envoi de “cas cliniques” à l’école, d’autre part un accueil annuel des étudiants en fin de cursus. Si le premier volet a pour but de contribuer à développer l’intérêt des jeunes pour la pratique rurale, le second vise surtout à leur faire découvrir la Mayenne, ses vétérinaires et leur organisation.

Chaque année depuis 2004, avec le soutien du laboratoire Intervet, les étudiants de T1pro option “rurale” passent ainsi deux jours sur place. Les praticiens volontaires les accueillent en petits groupes dans leur structure afin de leur présenter leur mode de fonctionnement et leurs spécificités.
Avec les modifications du cursus vétérinaire, l’opération – habituellement organisée à l’automne – n’a pas pu avoir lieu cette année. Les étudiants nantais ont toutefois été invités à la réunion organisée le 22 juin 2011 par le GTV, le SNVEL et l’Ordre des vétérinaires du département, et ont pu visiter trois cliniques vétérinaires.

L’objectif de ces rencontres étudiants-vétérinaires est d’attirer les futurs confrères en Mayenne. Et cela fonctionne ! D’abord avec les stages. En 2007, par exemple, un quart des étudiants nantais de T1pro rurale ont effectué leur stage dans ce département. Des jeunes diplômés y prennent ensuite des postes de salariés. Mais surtout, après avoir fait leurs armes ailleurs, certains choisissent de revenir s’y fixer. Et c’est bien là l’objectif ultime de tous ces efforts. Jean-Luc Frennet, président sortant du GTV 53, en tire la conclusion qu’« il faut continuer ! ».

Agnès Faessel

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1457 du 1er juillet 2011 en page 18

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...