Le gouvernement annonce la fin des contrats commerciaux

11.11.2011 à 08:00:00 |
©

Le gouvernement vient de présenter aux experts français et représentants d'organisations professionnelles, le 9 novembre 2011, un plan de lutte contre l’antibiorésistance en 40 mesures.

La mesure n°29 prévoit que les vétérinaires comme les autres ayants droit ne pourront plus signer de contrats de coopération commerciale avec les laboratoires pharmaceutiques, ni obtenir d’avantages liés à la quantité de médicaments achetés, qu’ils s’agissent ou non d’antibiotiques. Cette interdiction fera l’objet d’un décret qui modifiera en ce sens le Code de déontologie et le Code de la santé publique.
Cette mesure est une réponse non seulement aux incitations à consommer davantage d’antibiotiques, mais aussi à l’initiative du Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral (SNVEL) qui avait créé une filiale chargée de négocier ces contrats avec les laboratoires. À travers cette mesure, le gouvernement montre qu’il n’approuvait pas cette initiative.

Sur les antibiotiques, il n’y a pas de grande surprise par rapport au projet de plan dévoilé en mai 2011. Les antibiotiques critiques (fluoroquinolones et céphalosporines de troisième et quatrième générations) ne pourront plus être prescrits qu’après un examen complémentaire (mesure n° 26). La publicité sur les antibiotiques sera mieux contrôlée, et celle sur les vaccins pourrait être permise auprès des éleveurs, même si l’interdiction dans ce domaine n’était pas respectée jusqu’à présent (mesure n° 27).
Les antibiotiques, ou certains d’entre eux, pourraient aussi sortir de la liste positive et être exclus du dispositif qui autorise aujourd’hui leur prescription « hors examen clinique » dans le cadre des protocoles de soins (mesure n° 28).

Dans ce plan, la filière porcine semble prête à s’engager sur un arrêt de l’utilisation des C3G/C4G et des fluoroquinolones en première intention, ainsi que sur une réduction de l’emploi des macrolides. En filière avicole, l’usage « hors AMM » des C3G/C4G dans les couvoirs sera proscrit.

Éric Vandaële

Télécharger le plan de lutte contre l'antibiorésistance

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK