Le comportement reflété dans 2 courants de pensée

10.10.2011 à 06:00:00 |
©

Sujet de prédilection de l’éthologue et du psychopathologiste, le comportement animal a bénéficié de deux manifestations distinctes en septembre dernier : le congrès de l’association des vétérinaires comportementalistes Zoopsy, et le premier symposium organisé par la Société européenne d’éthologie vétérinaire des animaux domestiques (Seevad).

Zoopsy, l’approche zoopsychiatrique

Le 7e congrès* de Zoopsy** s’est tenu sur le thème de la peur. Pendant trois jours, 27 conférences se sont succédé, données par des éthologues, des psychiatres, des psychologues, des généticiens, des philosophes et des vétérinaires, comportementalistes ou non.
La peur, émotion commune à toutes les espèces animales, est facilement reconnaissable et communicative, y compris entre espèces différentes. Elle a pour rôle de protéger l’individu d’un danger réel ou supposé. Elle provoque un ensemble de réactions immédiates et non contrôlables impliquant tant le système nerveux central que le système nerveux périphérique, et qui s’accompagnent d’une véritable “explosion hormonale”. Ces réactions ont pour but de mettre d’emblée l’organisme en éveil puis d’analyser secondairement le stimulus pour adapter la réaction à la réalité du danger.

Vincent Coupry

Seevad, éthologie et éthique

L’éthologie s’est intéressée jusqu’ici à l’animal dans son milieu naturel (et non domestique). Les animaux de compagnie sont donc restés longtemps les parents pauvres de la recherche scientifique en matière de comportement.
Les choses changent, comme en témoigne la quarantaine de communications présentées lors du premier symposium international organisé par la Société européenne d’éthologie vétérinaire des animaux domestiques (Seevad). La manifestation, accréditée Vet 2011, s’est déroulée du 9 au 11 septembre à l’école d’Alfort. Son intitulé, « Connaître l’animal pour mieux le respecter », souligne l’intention de mettre en concordance éthologie et éthique. Une approche en phase avec le souci contemporain du bien-être animal, qui explique sans doute le succès de ce premier rendez- vous. Les organisateurs n’ont pu satisfaire toutes les demandes d’inscription.

Michel Bertrou


Extrait de La Semaine Vétérinaire n°1465 du 7 octobre 2011, pages 16 et 17

* À Liège (Belgique), du 22 au 25/9/2011
** Association des vétérinaires comportementalistes. Pour en savoir plus : le livre regroupant l’ensemble des conférences du congrès est disponible aux éditions Solal, dans la collection zoopsychiatrie.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...