Lancement de l’Observatoire des mortalités et des affaiblissements de l’abeille mellifère

Tanit halfon | 06.07.2017 à 11:19:55 |
abeilles
© FrederickDunn – iStock

Un guichet unique en charge de récolter tout événement de santé survenu dans un rucher sera expérimenté dans deux ou trois régions de France. L’objectif final est d’alerter précocement les pouvoirs publics en cas d’augmentation anormale d’anomalies touchant le cheptel apicole français.

Un Observatoire des mortalités et des affaiblissements de l’abeille mellifère (Omaa), nouveau dispositif en charge de suivre l’état sanitaire du cheptel apicole, est en cours de lancement en régions Bretagne et Pays de la Loire. Cette expérimentation, d’une durée de deux ans, vise à renforcer les déclarations par les apiculteurs des événements de santé touchant les ruchers, l’objectif étant de suivre dans le temps et l’espace l’évolution du nombre de cas de mortalités et d’affaiblissements des colonies d’abeilles domestiques, notamment les dangers sanitaires de catégorie 1 (DS1) et les mortalités massives aiguës (MMA). Au-delà du suivi individuel des colonies, la détection précoce de clusters devrait permettre, à terme, d’alerter rapidement les gestionnaires du risque. Le projet entend aussi répondre aux attentes des apiculteurs, en contribuant à une meilleure compréhension des événements de santé touchant leur cheptel. La Direction générale de l’alimentation (DGAL) étudie actuellement la faisabilité et la pertinence d’y inclure l’Auvergne-Rhône-Alpes comme troisième région pilote.

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 38  de La Semaine Vétérinaire n° 1727.

Tanit halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK