La Saône-et-Loire, un vaste département rural au fort potentiel

08.07.2013 à 06:00:00 |
©

Le vétérinaire rural ou mixte a toute sa place en Saône-et-Loire où, quelle que soit la zone géographique, l’économie est liée à l’agriculture.

L’élevage allaitant est prépondérant, mais une clientèle laitière et avicole existe également dans l’est du département. La tendance est à la création de grandes structures mixtes, dans lesquelles des praticiens encore exclusivement ruraux assurent le maillage du territoire, et où le potentiel de développement d’un exercice canin est important.

Lorenza Richard

Pour l’intégralité du dossier, voir La Semaine Vétérinaire n° 1547 du 5/07/2013 en pages 23 à 28

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK