La Réunion s’attaque à l’errance animale

Tanit Halfon | 08.03.2017 à 12:59:17 |
chien en divagation sur la route
© tomgigabite - iStock

L’Etat s'engage à réguler la population des chiens et chats errants de l'île, via la mobilisation de fonds sans précédent.

La direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF) de la Réunion a présentée le 3 février 2017 un plan de lutte contre les chiens et chats errants de l’île.  En effet, l’année 2015 a révélé plus de 15 000 animaux errants morts. 6570 chiens et 2373 chat ont été euthanasiés ce qui représentent 18% du total national, et 6147 animaux sont décédés des suites d’un accident sur la voie publique. Face à ce constat, l’Etat s’est engagé à réduire drastiquement la population errante de l’île, notamment des chiens, en mobilisant 700 000 euros de fonds. L’Etat entend ainsi améliorer ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK