La retraite des libéraux tient le cap dans la tempête

28.04.2010 à 09:00:00 |
©

Alors que les discussions font rage autour de la réforme des retraites et que les déficits abyssaux appellent des mesures drastiques, les vétérinaires libéraux seront relativement épargnés. Leur retraite de base, touchée par la réforme, ne constitue qu’une petite partie de leur pension finale. La retraite complémentaire n’est pas concernée.

Selon la commission des comptes de la Sécurité sociale, le déficit du régime général devrait atteindre près de 11 milliards d’euros cette année. Il était de 1,9 milliard en 2006. Une descente en piqué. Le Conseil d’orientation des retraites, qui a remis ses conclusions le 14 avril 2010, estime que le besoin de financement pour 2010 est de 30 milliards. Si aucune mesure n’est prise, il faudra trouver la bagatelle de 2 600 milliards en 2050. Les vétérinaires salariés risquent de pâtir de cette réforme. Mais du côté des libéraux, l’impact sera moindre. « Pour nous, l’âge légal du départ à la retraite a toujours été de 65 ans, constate François Courouble, président de la Caisse autonome de retraites et de prévoyance des vétérinaires (CARPV). De ce point de vue, rien ne changera. Et cette réforme ne touchera que la retraite de base, qui représente seulement un tiers à un quart de la retraite globale du libéral, alors que c’est la moitié, voire plus, de la retraite d’un salarié. Pour l’instant, nous n’avons pas été consultés officiellement sur le sujet. Passer à 66 ans, pourquoi pas ? A condition que ceux qui ont tous leurs trimestres puissent toujours partir à 60 ans. » Reste la retraite complémentaire. De ce côté, il n’y a rien à craindre de la réforme. « La situation financière de la caisse reste bonne », selon François Courouble. La retraite moyenne globale (retraite de base plus complémentaire) pour 34 ans de cotisation s’élevait à 21 743 € par an en 2008.

Nicolas Fontenelle
Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1403 du 30/4/2010 en pages 28 à 31

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...