02/02/2012 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Expertise

La réparation du dommage, un principe indemnitaire

L’hygiène alimentaire, l’expertise individuelle et d’élevage et les préjudices étaient au cœur du 3e module du diplôme d’école en expertise vétérinaire (DEEV) à Toulouse, qui s’est achevé le 27 janvier 2012.

Organisé par nos confrères Guy-Pierre Martineau et Christian Diaz, ce diplôme permet d’aborder toutes les facettes de l’expertise, dans toutes les filières animales. L’occasion aussi d’actualiser les connaissances via l’abord de cas pratiques, mais également avec l’analyse de la jurisprudence récente.

L’estimation du dommage par l’expert peut être envisagée dans les expertises amiables, ou lors d’expertise judiciaire en application de la mission définie par le tribunal, comme l’a rappelé Danielle Truffaut, experte. En gardant toujours à l’esprit que « l’indemnisation d’un préjudice est là pour compenser une perte et non pour créer un gain ! », ont martelé Michel Martin-Sisteron (Conseil supérieur de l’Ordre) et les autres conférenciers.
L’évaluation du préjudice est complexe. Il est à distinguer du dommage et peut avoir plusieurs facettes : préjudice matériel, corporel, d’agrément, moral, etc. Par ailleurs, le dommage peut aussi être immatériel (consécutif ou non).
L’estimation fait appel à une méthodologie. Elle nécessite de recenser les pièces disponibles (notamment les éléments technico-économiques), de déterminer une période de référence qui doit refléter la situation de l’élevage avant, par exemple, que la production ne se détériore ou avant la survenue du dommage, de comparer les éléments, d’effectuer des vérifications comptables, etc. « Si l’on peut réclamer la réparation de plusieurs préjudices qui s’additionnent, on ne saurait additionner, pour en obtenir réparation, des préjudices qui se superposent », a précisé Michel Martin-Sisteron. Enfin, « l’expertise de qualité favorise l’issue négociée des conflits amiables et le bon jugement des tribunaux », a souligné Danièle Truffaut.

Marine Neveux

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1481 du 3 février 2012 en page 14

La prochaine session du DEEV d’expertise débutera en septembre 2012.

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...