La profession outre-Rhin

19.12.2012 à 06:00:00 |
©

Les confrères allemands exercent majoritairement en canine et en structure mixte (canine et animaux de rente). Mais la pratique rurale devrait à nouveau s’étoffer, compte tenu de l’importance des élevages (notamment bovins et porcins) et des postes devenus très attractifs financièrement.

Selon la chambre fédérale, la Bundestierärztekammer (ou BTK), plus de 20 700 docteurs vétérinaires sont à ce jour en activité, répartis dans les seize Länder du pays. À l’inverse de la France, les fonctionnaires sont deux fois plus nombreux outre-Rhin, du fait de la forte décentralisation des instances administratives.

Tous les trois ans, les 215 délégués des dix-sept chambres fédérales vétérinaires se réunissent pour débattre de sujets d’actualité. En octobre 2012, les vaccinations, les zoonoses ainsi que le rôle des vétérinaires sur plusieurs terrains à polémique, à savoir le bien-être animal, la protection de la santé des consommateurs et les exigences d’un marché, ont été les principaux thèmes discutés.

Clarisse Burger, Sophie Vigneron et Rodolphe Brugèdes

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1520 du 14/12/2012 en pages 29 à 34

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...