La profession face aux accidents de la vie

22.04.2015 à 17:25:29 |
Accident de la vie
© © Jacus

Dans sa lettre du 22 avril, le conseil de l’Ordre appelle les vétérinaires qui accepteraient d’échanger directement avec leurs confrères pour les soutenir suite à des accidents de la vie, à se porter volontaires.

« Des confrères et des consœurs victimes d’accidents de la vie s’interrogent sur les modalités futures de leur exercice professionnel et souhaitent pouvoir échanger par téléphone ou par courriel avec des vétérinaires ayant vécu ou vivant actuellement une situation similaire et ayant réussi à la surmonter » fait le constat le conseil supérieur de l’Ordre.
Plusieurs interrogations reviennent fréquemment : de la reprise de l’activité professionnelle à un potentiel virage professionnel, aux séquelles, etc.
« Si vous vous reconnaissez dans les cas soulevés ci-après et que vous acceptez d’échanger directement avec des vétérinaires confrontés à la même pathologie, au même handicap, merci de tout simplement vous porter volontaire en envoyant votre adresse mail et/ou votre numéro de téléphone à Corinne Bisbarre1, élue du Conseil supérieur de l’Ordre (CSOV) et responsable du Pôle social ordinal, qui se chargera ensuite de transmettre votre contact aux confrères et consœurs demandeurs. »

1corinne.bisbarre@veterinaire.fr

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK