La peste porcine africaine sous la loupe de l’EFSA

Tanit Halfon | 24.03.2017 à 16:21:48 |
sanglier
© © Neil_Burton - Istock

Un rapport montre une propagation lente du virus dans les pays baltes et la Pologne.

L’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), sollicitée par la commission européenne et les Etats membres suite à l’apparition de la peste porcine africaine dans les pays baltes et la Pologne,  a conclu que la maladie évoluait à petite échelle.  L’étude, menée sur les cas signalés entre 2014 à 2016, montre une propagation lente du virus, à raison de 1 km par mois en Lituanie et en Pologne, et de 2 km par mois en Estonie et en Lettonie. De plus, la prévalence globale de la maladie chez les sangliers s’avère très faible, de 0,04 % à 3 %. La prévalence ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK