La fièvre catarrhale ovine perturbe le développement nerveux central in utero

03.07.2008 à 10:00:00 |

L

e sérotype 8 du blue tongue virus (BTV) réserve encore des surprises chez les grands ruminants au travers des lésions associées et des symptômes induits, mais aussi d’une probable transmission transplacentaire.

L’atteinte de ces espèces pendant les stades de l’organogenèse foetale conduit bien souvent à des lésions du système nerveux central (SNC). Parmi celles-ci, l’hydranencéphalie semble l’observation la plus typique. Si les veaux atteints naissent à terme, ils présentent une symptomatologie nerveuse centrale.

Bughin J et al.

Extrait du Point Vétérinaire 286

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK