La DGAL demande de mandater des vétérinaires apicoles

Nathalie Devos | 17.03.2015 à 10:45:24 |
© © Ratikova - Istock

Les orientations validées à l’issue des états généraux du sanitaire doivent s’appliquer également dans la filière apicole, rappelle la DGAL.

Au regard, notamment, de la menace que fait peser la présence du petit coléoptère des ruches (Aethina tumida) en Italie sur le cheptel apicole français, une récente note de la DGAL  demande aux Préfets,  « dans les meilleurs délais »,  de « désigner des vétérinaires mandatés pour intervenir sur des missions de police sanitaire affectant les colonies d’abeilles « (dangers sanitaires réglementés). La DGAL précise que « la désignation de vétérinaires mandatés, compétents en apiculture,  après appel à candidatures  (via les DDCSPP 1), est nécessaire car dans le domaine de l'apiculture la désignation d'un vétérinaire sanitaire n'est pas (encore, NDLR) obligatoire ». 

1 Directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations

Retrouvez l’intégralité  de cette actualité dans le numéro 1622 de La Semaine vétérinaire

La rédaction vous conseille aussi :

Aethina tumida : le point des autorités italiennes

Focus sur Aethina tumida, le petit coléoptère des ruches

Nathalie Devos
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...