La députée Geneviève Gaillard (T72) interpelle les confrères

Geneviève Gaillard | 29.11.2016 à 14:44:09 |
Geneviève Gaillard
© B. Derbord

Concernant la perception du rapport homme – animal, les vétérinaires doivent être au cœur de la révolution des mentalités martèle notre consoeur dans un billet d’humeur.

Voici le contenu de ce dernier. « Le 24 novembre 2015, lors d’un colloque remarqué, l’Ordre des vétérinaires affirmait et s’appliquait une mission claire du point de vue du bien-être animal. Depuis, une position courageuse et tranchée a également été adoptée par l’Ordre vis-à-vis de la corrida. Si collectivement nous nous félicitons de ce cap pris, individuellement, il nous appartient, vétérinaires élus, certes, mais aussi vétérinaires non élus, de revendiquer un rôle clef dans la sensibilisation sur ces sujets, mais au-delà,  dans l’action et pour favoriser la prise en compte sociétale de la protection animale. Malgré la création, sous mon impulsion, du Groupe ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Geneviève Gaillard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK