La césarienne : toujours vétérinaire ?

04.05.2009 à 10:00:00 |

Les députés François Sauvadet (Côte-d’Or) et Patrice Débray (Haute-Saône) ont déposé une proposition de loi afin d’autoriser les éleveurs à pratiquer des césariennes sur leurs animaux, « sous certaines conditions », le 8 avril 2009 à l’Assemblée nationale. Elle est actuellement étudiée par la commission des affaires économiques, de l’environnement et du territoire. Les deux députés entendent faire sortir la césarienne du cadre strict de la chirurgie vétérinaire, sous prétexte que les praticiens obstétriciens ruraux ne sont pas suffisamment disponibles. En détournant l’esprit de la définition de l’exercice illégal de la médecine et de la chirurgie vétérinaires (articles L243-1 et L243-2 du Code rural), ils tentent de justifier cette proposition en lui donnant un caractère “légal” et “logique”, sans se soucier des contraintes de la législation de la pharmacie vétérinaire ou de la santé publique. Leur interprétation du Code rural ramène la césarienne à « un acte de soin courant », notion inattendue de la part d’un médecin. Le Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral (SNVEL) appelle les confrères à communiquer auprès de leurs élus, pour « souligner le caractère inacceptable de cette proposition de loi ».

S Padiolleau

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1358

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK