L’unique laboratoire d’autopsie d’Ile-de-France surveille l’état sanitaire de la faune sauvage

06.12.2010 à 06:00:00 |
©

Créé pour compenser la disparition des laboratoires départementaux vétérinaires franciliens, le LRSFS assure un rôle de veille, d’alerte et de prévention des maladies de la faune sauvage de la région, des zoonoses, ainsi que le suivi des espèces menacées, notamment les animaux « sentinelles de dégradation des milieux ».

Depuis le début effectif de l’activité, en mars 2010, le laboratoire a réalisé une centaine d’autopsies sur différentes espèces de mammifères et d’oiseaux sauvages, pour le compte d’adhérents de l’association (Directions départementales de la protection des populations, fédérations de chasseurs) ou de clients (comme l’Office national de la Chasse et de la faune sauvage).

Michel Bertrou

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1428 du 3/12/2010 en pages 26 et 27

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...