L'UNAPL : plusieurs rendez-vous à retenir

CRB | 13.09.2014 à 18:18:09 |
© DR

Réformer les professions réglementées ne va pas être si facile ….pour le gouvernement. Car du côté des représentants des professions libérales, on s’organise plus que jamais pour se faire entendre.

En effet, le Conseil extraordinaire de l’Union nationale des professions libérales (Unapl) du 11 septembre a porté ses fruits.

Plusieurs dates sont à retenir, dont le 26 et le 30 septembre. L’organisation a obtenu un rendez-vous avec Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, le 26 septembre. Même si « aucun document (de cet avant-projet de loi) n’a été jusqu’ici transmis à l’UNAPL » regrette Michel Chassang qui avait déjà demandé ce rendez-vous à Arnaud Montebourg.

De plus, « une journée d’actions, sans professions libérales » est programmée à la fin du mois.

Un rendez-vous est également prévu la semaine prochaine, entre Christiane Taubira, la ministre de la justice et les professions du droit. La ministre se dit « pas convaincue des vertus de la concurrence » dans les colonnes du quotidien Libération.

« Un projet de loi (pour déréglementer les professions libérales) qui fait partie des priorités réaffirmées du Président de la République et du Premier Ministre » rappelle l’Unapl, dans son dernier communiqué de presse « le gouvernement a brusquement décidé de légiférer par ordonnances ».

Du côté de la Santé, la ministre de la Santé Marisol Touraine, s’est dit récemment "défavorable à la vente de médicaments hors des pharmacies". La riposte de l’Ordre des pharmaciens a visiblement été effective.

CRB
2 commentaires
avatar
veto75015 le 14-09-2014 à 08:38:41
les professions s'unissent autour d'un même combat, c'est une tres bonne chose Le gouvernement saura t - il entendre ?
avatar
totodu09 le 14-09-2014 à 20:50:13
Le gouvernement n'entend que les sondages et le bruit de la rue. L'objectif de tout homme politique n'étant pas de gérer les affaires de la cité mais de se faire ré-élire :) C'est pour cela que la France est dans la panade. Sur le "projet" c'est incroyable que certains médias en ait "obtenu" (on se demande par qui hein?) des copies et pas les intéressés! Cela sent le poisson pilote à plein nez.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...