10/02/2011 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Exercice professionnel

L’Ordre publie les fiches déclaratives des administrateurs de DPE

Les fiches de déclaration du vétérinaire administrateur de domicile professionnel d’exercice (DPE) viennent d’être mises en ligne sur le site du Conseil supérieur de l’Ordre (CSO) consacré à la directive “services”. Mais l’incertitude juridique sur le statut de l’administrateur demeure.

A l’automne 2010, le Syndicat national des vétérinaires salariés d’entreprises (SNVSE) a attaqué cette disposition devant le Conseil d’Etat, estimant qu’elle constitue « une entrave à l’exercice de la profession de vétérinaire et à la libre concurrence ». La décision est attendue à l’automne 2011. La Commission européenne examine actuellement le décret et serait susceptible de le critiquer.
Cette situation conduit donc certains élus ordinaux à jouer la carte de la prudence. Aussi Eric Sannier, président du CRO de Normandie, a-t-il décidé de ne pas faire de “prosélytisme” : « Nous ne nous opposons pas à la mise en place des administrateurs. Nous souhaitons simplement être prudents et ne pas mettre en demeure nos confrères de se déclarer tant que l’incertitude juridique n’est pas levée. Cela dit, si certains praticiens souhaitent se désigner, nous les enregistrerons. »

Le CSO ne veut pas « précipiter les choses »

Cette circonspection dénote face à la volonté affichée du CSO d’avancer et de voir rapidement nommés les administrateurs. Néanmoins, celui-ci semble finalement sur la même longueur d’onde. « Nous ne voulons pas précipiter les choses, assure Jacques Guérin, son vice-président. Nous visons la fin de l’année 2011 pour voir une majorité d’administrateurs désignés. D’ici là, nous sommes dans la pédagogie, il n’y a pas d’obligation, ni de mesure coercitive. Il existe en effet une incertitude juridique relative. L’essence même de l’administrateur ne sera pas remise en cause ».
La décision du CRO de Normandie fait notamment suite à l’audition de Christian Lemaire par les conseillers régionaux fin janvier 2010. Ce praticien de Haute-Normandie, qui a créé l’Association de défense des intérêts des vétérinaires dans l’application de la directive “services”, a été entendu « à sa demande », précise Eric Sannier. « Je suis venu exposer ce que je crois, indique Christian Lemaire. A savoir que le décret du 8 juillet 2010 n’est pas eurocompatible, s’agissant particulièrement de l’administrateur de DPE. Je crois que de sérieux doutes subsistent et je redoute que ces dispositions n’aboutissent pas.»

Nicolas Fontenelle

Télécharger la fiche de déclaration du vétérinaire administrateur de DPE

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1437 du 11 février 2011 en page 14

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité