L’opération alimentation vacances 2017 est lancée

Tanit Halfon | 06.06.2017 à 13:06:57 |
terrasse café
© AdrianHancu

L’opération alimentation vacances vise à renforcer les contrôles sanitaires auprès des secteurs de la restauration et des commerces alimentaires.

De nombreux commerces alimentaires (marchés, boucheries, traiteurs, poissonneries, ventes ambulantes, supérettes de vacances, etc) et restaurants connaissent une hausse de leur activité durant la saison estivale.

Face à ce constat, les services de l’Etat redouble de vigilance et lance une nouvelle fois l’opération alimentation vacances (OAV) pour la période du 1er juin au 15 septembre 2017. Cette opération vise à renforcer les contrôles en matière de sécurité sanitaire des aliments.

La surveillance concerne également les centres aérés, les colonies de vacances et les camps sous toile.

Pour la première fois, les résultats de l’opération seront accessibles en ligne. Une carte interactive, disponible depuis le 1er mars 2017,  répertorie l’ensemble des établissements contrôlés (restaurants, métiers de bouche, supermarchés, hypermarchés, et établissements agroalimentaires). Elle précise la date de la dernière inspection, ainsi que le niveau d’hygiène constaté.

Pour rappel, l’OAV 2016 avait conduit à 17 507 inspections, dont 66% dans les secteurs de la restauration collective et de la remise directe. Parmi les non-conformités relevées, celles relatives au respect des bonnes pratiques d’hygiène (locaux, personnel, manipulation/process de fabrication de denrées), des dates limites de consommation et des températures de conservation des denrées s’avéraient les plus fréquemment rencontrées.  Ces opérations de contrôle avaient entrainé la fermeture de 206 établissements, particulièrement en restauration commerciale, ainsi que l’établissement de 303 procès-verbaux d’infractions et de 1603 mises en demeure.

Tanit Halfon
1 commentaire
avatar
michele le 07-06-2017 à 10:55:16
c'est bien de s' intéresser à l'alimentation humaine,mais en tant que protecteurs de la vie animale ,ne faudrait-il pas ENFIN se pencher sur le probleme grave des stations service d'autoroute qui n'acceptent pas les chiens,même dans un espace restreint?
On fait quoi,on laisse le chien dans la voiture à 30C à l'ombre,le temps de prendre un café ou d'aller aux toilettes?
ou on l'attache en plein soleil devant la station climatisée...
Ou on l'abandonne sur le bord de la route..
Il faut recenser les stations permettant un coin avec un distributeur de boissons ouvert aux chiens ,et faire circuler les adresses sur une appli;les autres stations s'y mettront peut être??
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK