12/01/2010 | Le Point Vétérinaire.fr

©

L’OIE va réunir des experts pour clarifier les effets des productions animales sur les écosystèmes

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), notre confrère Bernard Vallat, a présenté ses vœux à la presse, le 7 janvier dernier à Paris, au siège de l’OIE.

Ce rendez-vous annuel a été l’occasion de faire le point sur les événements marquants de l’année passée et de dessiner les priorités pour 2010.
Concernant la grippe H1N1, tous les cas de maladies animales notifiés (chez les porcs essentiellement) étaient dus à des contaminations par des personnes infectées. « La maladie n’a pas eu un comportement épizootique chez les animaux », a déclaré Bernard Vallat. L’influenza aviaire hautement pathogène a, quant à elle, nettement régressé. Si 17 pays ont notifié la maladie en 2009, elle ne reste endémique qu’en Egypte et en Indonésie.
D’autres maladies continuent de mobiliser l’OIE au niveau mondial, notamment la fièvre aphteuse et la rage, pour laquelle l’organisation s’est associée à l’ONG Global Alliance on Rabies Control pour promouvoir la vaccination orale des chiens errants. Concernant la récente flambée de fièvre Q aux Pays-Bas (plus de 2 000 cas humains en 2009, dont 6 décès), les mesures appliquées (vaccination des chèvres laitières et abattage sanitaire dans les foyers) devraient permettre de gérer la situation, selon Bernard Vallat.
Cette année, l’OIE poursuivra le développement de ses actions pour harmoniser la gouvernance sanitaire de ses 175 pays membres. Après la formation en 2009, ce sera au tour de la législation vétérinaire de faire l’objet d’une conférence internationale, en décembre 2010. Les 230 laboratoires de référence et centres collaborateurs de l’OIE se réuniront pour leur part à Paris, en juin. Preuve qu’une bonne coordination mondiale porte ses fruits, la peste bovine, fléau à l’origine de la création de la première école vétérinaire à Lyon (en 1761) et de l’OIE (en 1924) pourrait être éradiquée de la planète en 2011. Ce sera la première maladie animale à disparaître par l’action de l’homme.
Faisant allusion au débat très médiatisé sur l’impact écologique négatif de l’élevage, Bernard Vallat a rappelé l’augmentation des besoins mondiaux en protéines nobles*. Il a en outre annoncé que l’OIE, à la demande de ses pays membres, apportera sa pierre à ce débat complexe afin de déterminer si les effets directs et indirects des productions animales sont réellement un problème pour l’avenir de la planète. Un groupe d’experts indépendants se réunira dès mars prochain. Bernard Vallat a bien pris soin de préciser que ces travaux restent à la marge du mandat de l’OIE et ne se substituent pas aux actions prioritaires de l’organisation.

Michel Bertrou
* Les projections indiquent que la demande planétaire en protéines animales (lait, œufs et viande) va croître de 50 % d’ici à 2020. Par ailleurs, l’animal constitue la seule richesse d’un milliard d’éleveurs pauvres.

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...