L’OIE et les douanes appellent à une collaboration renforcée

M.N. | 31.01.2015 à 09:31:56 |
© © OIE

Notre confrère Bernard Vallat, directeur général de l’OIE (organisation mondiale de la santé animale) et Kunio Mikuriya, secrétaire général de l’organisation mondiale des douanes (OMD) se sont rencontrés à Bruxelles le 15 janvier dernier.

L'objectif de cette réunion était d'explorer les façons de renforcer la coopération existante entre les deux organisations, en particulier dans le contexte de l'accord de facilitation commercial nouvellement adopté par l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), comme s’en inquiétait Bernard Vallat lors des voeux à la presse récemment.

Ils ont pu partager leur vision sur des sujets liés au commerce légitime et sécurisé des animaux et des produits, mais aussi des médicaments vétérinaires. Le pourcentage de medicaments vétérinaires contrefaits peut atteindre 80 % dans certains pays, ce qui est très dangereux en termes de résistance antimicrobienne mondiale lorsqu’il s’agit de contrefaçons d’antibiotiques. Les douanes sont ainsi de précieux alliés pour la détection et la saisie de ces produits.

Bernard Vallat et Kunio Mikuriya ont souligné le besoin des administrations douanières nationales et des services vétérinaires de travailler main dans la main sur le terrain.

M.N.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...