L’Europe n’a presque plus la rage

25.03.2013 à 06:00:00 |
©

Depuis la mise en place de programmes d’éradication, le front de la rage terrestre recule progressivement hors des frontières européennes.

Bruxelles finance, tous les ans, des programmes de lutte et d’éradication de la rage dans les derniers pays de l’Union atteints, mais également en partenariat avec les pays voisins et les pays accédants. Dix en bénéficient actuellement : la Bulgarie, la Grèce, l’Estonie, l’Italie, la Lituanie, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie, la Slovénie et la Slovaquie. Dans ces dix pays, l’Europe participe au financement des programmes approuvés à hauteur de 75 % des coûts de chaque État pour : - les animaux sauvages échantillonnés (5 € par animal) ;- le transport des échantillons aux laboratoires pour la détection des antigènes et des anticorps ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...