L’épandage des boues d’épuration urbaines sous surveillance

Stephanie Padiolleau | 04.02.2015 à 18:34:26 |
© SuSanA Secretariat

Le CNITV de Lyon réactive la cellule de veille sanitaire vétérinaire des boues d’épuration urbaines. 

Les boues d’épuration urbaines, produites après épuration des eaux usées dans les stations d’épurations, présentent un risque sanitaire biologique (bactéries, virus ou parasites pathogènes) et/ou toxicologique (contaminants métalliques, composés organiques, polluants). Elles sont utilisées en épandage sur les cultures ou les prairies, pour bénéficier de leurs éléments fertilisants.

La cellule de veille sanitaire vétérinaire a pour objectif de recenser les intoxications ou les contaminations qui peuvent leur être liées, mais également d’apporter une aide au diagnostic dans les cas de suspicions, notamment dans le choix des prélèvements à effectuer.

En cas de suspicion d’intoxication animale pouvant être liée à l’épandage de boues d’épuration, une permanence téléphonique est assurée par le CNITV (04 78 87 10 40). 

Stephanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK