L’EFSA statue sur les risques d’introduction de deux maladies des ruminants

Stéphanie Padiolleau | 27.01.2015 à 17:59:11 |
© Trisha M. Shears

La peste des petits ruminants et la dermatose nodulaire des bovins sont l’objet de deux avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). 

L’Union européenne est actuellement indemne de ces deux maladies. L’EFSA dresse un bilan des risques d’introduction et de la situation épidémiologique des zones où ces maladies sont endémiques :

-       l’Afrique et l'Asie pour la dermatose nodulaire (lumpy skin disease) ;

-       l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique pour la peste des petits-ruminants.

L’importation illégale d’animaux depuis les zones infectées apparaît comme la principale voie d’introduction pour ces deux maladies. Les produits animaux qui échappent aux contrôles douaniers (produits de consommation personnelle contenus dans les bagages des voyageurs, par exemple, ou dans de petits colis postaux) constituent également un risque.

La dermatose nodulaire des bovins est une maladie vectorielle (stomoxes, moustiques) et contagieuse (par l’eau ou la nourriture), qui s’est propagée à la Turquie en 2013.

Pour la peste des petits ruminants, les camions qui reviennent en Europe après avoir livré des animaux dans les zones infectées et qui n’ont pas des mesures de biosécurité suffisantes constituent également un risque d’introduction. 

Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK