22/01/2013 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Santé animale

L’Efsa rend un avis sur trois insecticides

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a rendu public, le 16 janvier 2013, son avis concernant les risques pour les abeilles associés à trois molécules insecticides* de la famille des néonicotinoïdes : le thiaméthoxame, la clothianidine et l’imidaclopride.

Les risques pris en compte ont été les effets aigus et chroniques
• sur la survie et le développement des colonies d’abeilles
• sur les larves d’abeilles
• sur le comportement des abeilles
pour des doses sublétales des substances en question.

Les conclusions des scientifiques sont les suivantes.

Concernant l’exposition au pollen et au nectar, des risques aigus ont été identifiés pour l’utilisation de la clothianidine et de l’imidaclopride sur certaines cultures qui attirent les abeilles. L’évaluation des risques pour le thiaméthoxame n’a pas pu être finalisée en raison de données insuffisantes. Quant à l’exposition à la poussière, un risque pour les abeilles a été signalé ou n’a pas pu être exclu, avec certaines exceptions telles que l’utilisation sur les betteraves sucrières et les cultures sous serre, ainsi que l’utilisation de certains granulés. Enfin, la seule évaluation des risques ayant pu être finalisée vis-à-vis de l’exposition à la guttation** concerne le maïs traité avec du thiaméthoxame. Le risque pour les abeilles exposées est qualifié d’aigu.

L’Efsa reconnaît que dans certains cas, les scientifiques ayant travaillé sur le sujet n’ont pas été en mesure de finaliser les évaluations en raison du caractère incomplet des données disponibles.

Quoi qu’il en soit, le jour de la publication de cet avis, notre ministre de tutelle, Stéphane Le Foll, a demandé à la Commission européenne de prendre rapidement des mesures appropriées. En juin 2012, ce dernier avait déjà décidé le retrait de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de Cruiser OSR, néonicotinoïde utilisé pour traiter les semences pour le colza, et avait parallèlement engagé la procédure de demande d’interdiction d’utilisation au niveau européen.

Nathalie Devos

* utilisées comme traitement des semences ou sous forme de granules
** processus par lequel certaines plantes exsudent de la sève sous forme de gouttelettes semblables à de la rosée

Source : Efsa et ministère de l’Agriculture


Les évaluations des trois substances sont entièrement consultables ci-dessous :

thiaméthoxame
clothianidine
imidaclopride

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité