17/08/2011 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Alimentation

L’α-casozépine aussi dans un aliment diététique antistress pour chevaux

MSD Santé animale, ex-Intervet, étend aux équidés les indications de sa gamme Zylkène® à base d’un hydrolysat trypsique de caséine α bovine : l’α-casozépine.

L’α- casozépine est un décapeptide « 100 % naturel » puisqu’il est dérivé de l’hydrolyse trypsique de la caséine αS1. Comme chez les chiens et les chats, ce décapeptide est commercialisé sous le statut d’aliment complémentaire (sans AMM) pour les équidés « peureux », « stressés » ou encore « sur l’oeil » dans le jargon des hippiatres.

Selon Valérie Lacoste, responsable marketing de la gamme équine d’Intervet, la peur chez les chevaux n’est pas une maladie, mais un comportement presque normal pour cet herbivore qui ne connaît naturellement qu’une seule défense : la fuite. Le moindre geste, événement inattendu, peut donc tourner au cauchemar si l’animal a peur et ne pense plus qu’à fuir face à la seringue du vétérinaire, au bruit de la tondeuse, au pont d’un van, aux banderoles ou au bruit d’un terrain de concours, etc. Ce comportement normal est néanmoins gênant, et aussi stressant pour le cavalier que pour le cheval…

La moitié des éleveurs et un quart des cavaliers déjà sous antistress

Cela explique sans doute que la moitié des éleveurs, un quart (23 %) des cavaliers de compétition et un cinquième (19 %) des cavaliers de loisir ont déjà eu recours à des produits antistress, pas pour eux, mais pour leurs chevaux. Il s’agit souvent d’aliments complémentaires à base de tryptophane, de valériane, voire de magnésium.
L’efficacité de la formulation a été évaluée sur les capacités d’apprentissage dans une étude comparative entre deux groupes de quinze juments, l’un traité, le second témoin (avec placebo). Après une supplémentation, le nombre de tentatives pour le franchissement d’un pont est significativement réduit, alors que ce n’est pas le cas pour le groupe placebo. Cet essai est conforté par le descriptif de quelques “cas cliniques” pour faciliter l’apprentissage, prévenir une phobie, la peur du van ou le stress d’un concours. Du côté du dopage, MSD assure que le produit est testé par le laboratoire des courses hippiques (LCH). Ce dernier « vérifie l’absencede contaminants naturels dopants et de substancessusceptibles de rendre positif le contrôle antidopage ».

Chez les équidés, la dose d’α-casozépine a été évaluée entre 2 et 4 mg/kg/j. Zylkène® Equine est donc présenté en sachet de 1 000 mg sur la base d’un ou deux sachets par jour selon le poids (plus ou moins de 500 kg) ou l’effet recherché. La supplémentation peut débuter trois jours avant un événement stressant prévisible (la tonte, un transport). Elle est éventuellement poursuivie quelques jours, par exemple toute la durée de la compétition ou lors de l’arrivée dans une nouvelle écurie. Enfin, elle est maintenue deux à quatre semaines pour faciliter un apprentissage comme le débourrage, un premier travail de dressage ou d’obstacle, etc. En revanche, cet aliment n’est pas indiqué contre les tics (stéréotypies) ni chez les chevaux agressifs.

Eric Vandaële

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité