Journée mondiale contre la rage

M.N. | 28.09.2016 à 10:54:52 |
Enfant et chien
© MShep2 - iStock

Ce 28 septembre est marqué par la journée mondiale de lutte contre la rage. A cette occasion, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) effectuent une déclaration commune.

Éduquer, vacciner, éliminer : ce sont les maîtres mots martelés par les instances, avec l’objectif de « ramener à zéro le nombre de morts humaines dues à la rage transmise par les chiens d’ici à 2030 » explique le communiqué de presse de l’OIE. Les enfants des zones défavorisées et rurales paient un lourd tribu à cette maladie mortelle. 59 000 morts dues à la rage sont recensées chaque année dans le monde, alors que la maladie est totalement évitable par la vaccination, chez les animaux comme chez les humains. L’OIE insiste également sur la prévention des morsures et leur gestion (nettoyage des plaies et injections antirabiques post-exposition), et la sensibilisation au niveau locale des communautés.

« La vaccination massive des chiens dans les zones à risques s’est avérée la solution la plus économique et la plus efficace au long terme, et elle permet d’interrompre le cycle de transmission du virus du chien à l’homme » comme le souligne l’OIE. Depuis 2012, la Banque de vaccins de l’OIE contre la rage a assuré l’approvisionnement sécurisé de vaccins de qualité garantie, produits selon les normes internationales de l’OIE. L’OMS projette de se placer en adéquation avec les banques de vaccins de l’OIE en créant des réserves de vaccins antirabiques humains avant la fin 2017.

Source : OIE

A lire aussi : 

Rage : garder les bons réflexes. La Semaine Vétérinaire n°1664 du 4 mars 2016

La rage : une maladie toujours d'actualité. La Semaine Vétérinaire n°1619 du 27 février 2015

M.N.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...