Jamais sans mon chat !

18.11.2011 à 06:00:00 |
©

Le 27 octobre 2011, le Groupe J (Éditeur de Animal distribution et Animal attitude) présentait les résultats d’une étude sur les relations entre les Français et leurs chats.

Le statut du chat a considérablement évolué depuis 50 ans. Du chat de ferme chassant les nuisibles, il est devenu un compagnon sans lequel 68% des personnes interrogées ne s’imaginent pas vivre. Tandis que le nombre de chiens est en constante diminution en France, les félins séduisent une population de plus en plus urbaine. 11 millions de chats sont répartis dans 28% des ménages français, dont l’âge moyen augmente sensiblement (6,5 ans). Cette proximité se révèle utile : Claude Beata, vétérinaire comportementaliste, remarque ainsi que les possesseurs de chats connaissent bien leur animal, ses habitudes et savent dénoter un changement dans son comportement lorsqu’ils viennent en consultation.

Un coup de cœur

Si le chien fait souvent l’objet d’une acquisition réfléchie, le chat, “de gouttière” essentiellement, entre plutôt dans les familles sur un coup de cœur ou sur un coup de chance. Plus de 90% arrivent par des biais peu maîtrisés (hasard, connaissances), ce qui est souvent à l’origine de soucis entre ces chats et leurs possesseurs peu préparés au compagnonnage avec un félin. Jean-Luc Vuillemenot, de l’agence de conseil Animal, Faits & Société, appelle ainsi à un accompagnement de l’adoption mieux structuré pour éviter des problèmes comportementaux futurs et assurer un meilleur suivi de la population en France.

Orianne Hurstel

Les Français sont également soucieux du bien-être comme de la santé de leurs chats, découvrez dans quelle mesure en lisant notre article dans La Semaine Vétérinaire n°1471 du 18 novembre 2011 en page 16

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK