Influenza aviaire : abattage total des canards dans les Landes ?

Stéphanie Padiolleau | 21.02.2017 à 17:54:26 |
des canards d'élevage en plein air
© Pencefn - iStock

Il reste environ 600 000 canards d'élevage dans le département des Landes où un abattage total est envisagé.

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, a annoncé ce mardi 21 février 2017 à l'antenne de France Bleu Gascogne, qu'il sera procédé à l'abattage de l'ensemble des canards encore vivants dans le département des Landes, soit environ 600 000 de plus que tous ceux qui ont déjà été abattus soit dans les foyers, soit dans le cadre des abattages préventifs.

De nouveaux cas ont été confirmés, portant le nombre de foyers en élevage à 165 dans les Landes et 320 sur l'ensemble du territoire (au 20 février). 40 cas sont par ailleurs comptabilisés dans la faune sauvage, dont 17 dans l'Ain, 7 dans le Gers, 3 dans les Landes et autant dans les Pyrénées-Atlantiques. Pour l'instant il n'a pas été annoncé d'abattage total des canards dans le Gers et les Pyrénées-Atlantiques (où respectivement 94 et 15 foyers sont comptabilisés). 

Stéphanie Padiolleau
1 commentaire
avatar
elwyn le 27-02-2017 à 22:21:54
Je trouve que c'est tout simplement du n'importe quoi 600 000 canard mais où vas on et si vous étiez à la place des canard et que vous voyez des humains sans coeur vous massacrez vous feriez quoi un alors que nous ne somme même pas sur des effet de cette maladie sur l'homme. J'appelle ça un génocide de canard toit simplement et en plus la viande va partir ou un à la poubelle évidemment alors d'une on veut tuer des centaines de milliers de canard de deux la viande on l'a jette et de trois les humain sont sans coeur pour accepter que l'on fasse ca. De toute façon tant que l'humain n'aura pas compris que l'environnement et quelque chose de très important je conclurais que l'humain est L'ETRE VIVANT le plus bête. Ça c'est quelque chose dons j'ai horreur la maltraitance et la souffrance animal mais ça me met en colère. J'ai une énorme honte d'être un humain
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK