Hommage à René Bailly (A63)

Marine Neveux | 09.01.2017 à 16:59:42 |
René Bailly
© D.R.

Notre confrère s’est éteint hier.

C’est avec une profonde tristesse que nous vous faisons part du décès de notre confrère René Bailly (A63) survenu ce dimanche 8 janvier. C’est une très grande figure de la profession qui nous quitte. Il est le fondateur du Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral (SNVEL), dont il a quitté la présidence en 2002. Il a été particulièrement engagé pour la profession, du Syndicat des vétérinaires de la région parisienne, au Syndicat national des vétérinaires urbains, à la présidence de la Société vétérinaire pratique de France (SVPF), ou encore comme titulaire de la Légion d’honneur. Il a construit la profession vétérinaire à l’occasion de nombreuses initiatives dont il a été pionnier : la formation des auxiliaires, l'élaboration de la convention collective du personnel salarié non vétérinaire, les dossiers de la pharmacie vétérinaire, du mandat sanitaire, de l’exercice illégal, de la puce électronique…

René Bailly au ton syndical, ferme et engagé, comme aux rencontres vétérinaires de Beaune en novembre 1995, applaudi par ses troupes alors qu’il fait part avec vigueur au ministre de l’Agriculture de l’époque du ressenti des vétérinaires libéraux. Mais c’est aussi un confrère au sens premier du terme, empreint du souhait de transmettre les valeurs de la profession avec charisme et respect. Dans les colonnes de La Semaine Vétérinaire du 28 septembre 2002, il répondait dans une interview à quelques semaines de son départ : « l’association est une expérience particulièrement enrichissante et l’individualisme une ‘masturbation intellectuelle’. Devant ce constat, je ne pouvais rester dans ma clinique, à l’écart des préoccupations de la profession. » 

Toutes les Rédactions des Editions du Point Vétérinaire adressent leurs sincères condoléances à sa famille et à ses proches. 

Marine Neveux
1 commentaire
avatar
Michel le Groumellec, Vétérinaire le 12-01-2017 à 17:53:28
c'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de notre ami.
nous gadferons de lui son image rayonnante d'un président à l'écoute de ses confrères.
adieu René, sois en paix, tu l'as bien mérité.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK