Grippe A/H1N1 : « Il n’y a pas de menace d’épizootie en vue chez le chat »

18.12.2009 à 08:00:00 |
©

Un cas de grippe A/H1N1 a été recensé la semaine dernière chez un chat, dans les Bouches-du-Rhône, au sein d’un foyer où des membres de la famille étaient atteints de la maladie.

L’occasion de faire le point sur cette affection chez les carnivores domestiques, avec Barbara Dufour, enseignante en maladies contagieuses à l’ENV d’Alfort.

Une épizootie de grippe A/H1N1 est-elle à craindre dans l’espèce féline ?

Barbara Dufour : Le cas de la semaine dernière n’est pas une surprise. Quelques chats contaminés par le virus H5N1 ont été recensés lors de l’épidémie de grippe aviaire. Il n’est donc pas étonnant que l’espèce féline soit également sensible au virus H1N1. En revanche, réceptivité et sensibilité semblent rester faibles dans cette espèce. Il est ainsi peu probable qu’une épizootie ait lieu chez le chat.

Y a-t-il un risque de contamination de l’homme par le chat ?

B. D. : Absolument pas ! Les quelques cas sporadiques de chats infectés l’ont probablement été par des humains, et non l’inverse.

Comment les propriétaires peuvent-ils protéger leur animal ?

B. D. : La meilleure prévention que les maîtres puissent mettre en place est de se faire vacciner eux- mêmes ! La vaccination contre la grippe A/H1N1, dans un contexte de pandémie, aura également pour retombée de limiter l’exposition des animaux de compagnie. Les autres mesures relèvent du bon sens, comme éviter les contacts étroits entre une personne infectée et son animal. En particulier, il convient de ne pas faire dormir un animal dans le lit d’une personne infectée, la charge virale sur l’oreiller étant particulièrement élevée.

Propos recueillis par Valentine Chamard
Extrait de La Semaine Vétérinaire 1385 et 1386

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK