France 3 accuse les vétérinaires de pratiques secrètes à l’origine de résistances à l’hôpital

28.06.2010 à 06:00:00 |
©

Le lundi 28 juin à 20 h 35, l’émission de reportage “Pièces à conviction” de France 3, présentée par Elise Lucet, diffuse un reportage intitulé « Assiette tous risques ». Une nouvelle fois, la “malbouffe” est au banc des accusés.

Ce type d’émission n’est pas fait pour promouvoir les trains qui arrivent à l’heure, mais pour dénoncer des pratiques qualifiées d’emblée de « secrètes et révoltantes ».

Un sujet, sur les quatre abordés, met en cause les vétérinaires sur le point sensible de la prescription-délivrance des antibiotiques. En caméra cachée, une éleveuse de canards obtient sans difficulté de l’auxiliaire d’une clinique vétérinaire 6 kg de poudre orale d’amoxicilline. Quant aux porcs, ils sont « gavés aux antibiotiques pour les faire grossir » et non pour traiter les maladies. Raccourci de la présentatrice : « Les antibiotiques, c’est automatique » dans les élevages et les vétérinaires sont « responsables de cette surconsommation ».
Par la voix de Michel Baussier, l’Ordre condamne ces pratiques « de toutes ses forces » et appelle à l’aide les autorités de contrôle. Quant au ministre de l’Agriculture, il conclut  que les situations dénoncées sont effectivement « inacceptables ».
Au-delà du tri à faire entre les vérités et les contre-vérités de cette enquête, l’émission ne constitue pas à elle seule une crise. Néanmoins, aux yeux de la société civile, elle apparaît comme crédible en alternant des vraies-fausses “pièces à conviction” et des interviews d’experts…

Eric Vandaële

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK