Fièvre catarrhale ovine, le retour ! 

16.09.2013 à 06:00:00 |
©

Passée au second plan depuis l’arrivée du virus de Schmallenberg, la fièvre catarrhale ovine (FCO) repointe son nez au sud de la Corse : trois foyers étaient suspectés le 6 septembre 2013. Le 11 septembre, 4 foyers sont confirmés (sérotype 1), 17 suspicions sont déclarées en Corse du sud et 3 en Haute-Corse.

Le préfet a annoncé la mise en place de mesures de prévention (restriction des déplacements, renforcement de la surveillance, mobilisation régionale et nationale). Bien que controversée en situation de crise, la vaccination – qui sera prise en charge par l'État – des animaux non vaccinés dans les foyers est évoquée.

La Sardaigne durement touchée
Les éleveurs grognent devant les décisions tardives alors que, depuis l’automne 2012, la Sardaigne subit un épisode de fièvre catarrhale ovine de sérotype 1. Déjà, en 2000 et 2003, le virus était passé par cette île.

Côté italien, les mesures de prévention et de lutte comprenaient une campagne de vaccination qui devait débuter en avril. Hélas, un retard dans la livraison des vaccins l’a repoussée au mois de juillet, trop tard par rapport à la période d’activité vectorielle. De plus, le printemps était, cette année, favorable au développement des vecteurs.

Le résultat en Sardaigne est catastrophique : plus de 600 exploitations confirmées atteintes cet été, environ 1 500 suspicions en cours d’investigation et plus de 10 000 ovins morts ou irrécupérables. Une vaccination d’urgence en anneau, autour des foyers, vient d’y être votée alors qu’un premier foyer en Sicile a été confirmé.

Stéphanie Padiolleau

http://www.plateforme-esa.fr

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK