Fièvre catarrhale ovine: le financement de la vaccination dévoilée

12.12.2008 à 10:00:00 |

Le financement et l’organisation de la campagne de prophylaxie contre la fièvre catarrhale ovine se dévoilent peu à peu, au moment où le budget 2009 est en passe d’être voté.
Cette année, les éleveurs n’avaient à leur charge que la moitié des frais de réalisation des vaccins (sauf subvention régionale), les doses étant financées en totalité par l’Etat et l’Europe.
Pour la campagne de vaccination obligatoire qui est sur le point de commencer, l’Europe ne contribuera que pour moitié à l’achat des vaccins, avec un plafond à 0,30 par dose, et toujours à hauteur de 50 % des coûts de réalisation. Une participation supplémentaire n’était pas initialement prévue, car les frais restants devaient être assumés par les éleveurs. Mais pour éviter que des coûts trop élevés, liés au caractère obligatoire de cette prophylaxie, ne remettent en cause la campagne de vaccination, et dans le cadre d’une politique visant l’éradication de la maladie, une contribution financière supplémentaire de l’Etat prendra en charge une partie de ces frais d’achat des vaccins.
Le tarif hors taxes et par dose vaccinale qui reste à la charge des éleveurs a été fixé au niveau national: il est de 0,1 HT par animal et par sérotype pour les ovins et de 0,29 HT (sérotype 1) et 0,4 HT (sérotype 8) pour les bovins.
Les premières livraisons de vaccins, disponibles dès le 15 décembre, doivent permettre de vacciner 58 % des ovins et 4,2 % des bovins de l’actuelle zone réglementée pour le sérotype 8. 2,2 millions de doses sont réservées pour les bovins destinés aux échanges. En outre, un accord bilatéral avec l’Italie détaille les conditions imposées pour l’exportation des bovins, selon leur âge et leur date d’entrée, dans les provinces du nord du pays.

S. Padiolleau

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1339


Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK