FCO : la vaccination durant l’hiver 2009/2010 sera obligatoire

25.09.2009 à 10:00:00 |

Le ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, a discrètement annoncé une vaccination obligatoire pour la prochaine campagne de prophylaxie, durant son discours au Space de Rennes, la semaine dernière. Cette décision concorde avec les avis scientifiques, pour une fois.

Mais dans le détail, les modalités de réalisation restent inconnues. Le ministre précise que cette vaccination «ne doit pas alourdir la trésorerie des éleveurs». Le problème du financement se pose donc, car les subventions devraient continuer de se réduire. Pour 2009, les praticiens n’ont pas encore obtenu un remboursement total. La tarification s’annonce également source de débats. En Belgique, la vaccination sera sans doute obligatoire. Cependant, sa réalisation par les éleveurs n’est pas exclue. La décision sera connue dans quelques semaines. Du côté de la Suisse, le choix officiel sera communiqué dans le courant du mois de novembre. L’objectif politique et économique orientera la balance du côté obligatoire (objectif d’éradication) ou facultatif (simple volonté de limiter les pertes au niveau individuel), autant que la décision des pays voisins. L’Espagne et l’Italie vont également se prononcer dans les semaines à venir. Les bénéfices de la vaccination sont évidents. Cette année, la France a enregistré 61 foyers, l’Europe 219 (sérotypes 1 et 8 confondus). En 2007, plus de 60 000 foyers étaient décomptés, et près de 40 000 en 2008.

Stéphanie Padiolleau

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK